Domaines de la famille d'Andéol - Site rattaché aux Royaumes Renaissants
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au menu du jour, une cuisse de Capitaine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 813
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Au menu du jour, une cuisse de Capitaine !    Dim 22 Oct 2017 - 0:35

Elisel avait précédé son patient pour redescendre l'escalier, puis tout de suite en bas, avait bifurqué pour pénétrer dans la cuisine, qui allait s'improviser salle d'opération. Sûrement qu'ils auraient pu retourner à Blois, au dispensaire, mais elle y avait passé une bonne partie de la journée de la veille pour aider son amie à accoucher, et ne se voyait pas y repasser du temps tout de suite.
La table de la cuisine, en bois massif, servirait tout aussi bien de table d'auscultation. Elle serait même plus stable qu'une planche sur deux tréteaux, à Blois.


Installez-vous, le temps que je prépare deux trois choses..., lui proposa-t-elle en désignant la table au centre, avant de se diriger vers le feu pour l'attiser.
Une bonne flambée amènerait de la lumière, et de la chaleur. Car même si elle évitait au maximum d'y penser, elle avait bien conscience que son Capitaine allait être à moitié nu tout le temps où elle devrait le réparer. Heureusement pour lui, le foyer toujours allumé gardait une douce température dans la pièce.

Sur un côté de la table, il y avait des plats et des ustensiles de cuisine, qu'elle prit pour les déposer par terre. A la place, elle posa la charpie, les bandages qu'elle avait récupérés et quelques instruments de torture.
Ensuite, elle y ajouta un pot de miel qu'elle était aller chercher sur une des étagères, un mortier, un pilon et des herbes médicinales.

Finalement, elle lui apporta une bouteille de vin, avec une moue d'excuse.


Je suis désolée, je n'ai pas de vodka ici, et je n'ai jamais essayé non plus de faire de l'alcool fort.
Je n'ai que ceci à vous proposer, si jamais vous en voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddard

avatar

Messages : 9
Localisation RR : Tours

MessageSujet: Re: Au menu du jour, une cuisse de Capitaine !    Mer 25 Oct 2017 - 11:27

Mmh bon...

Quelque-chose lui soufflait en son for intérieur qu'il valait mieux faire profil bas et s’exécuter docilement. Comme premier rancard à domicile il faisait dans l'original à baisser ses braies ainsi devant la femme pour qui il en pinçait depuis peu. Après réflexion, il aurait mieux valu qu'il garde ça pour lui, ou plutôt qu'il ait fait soigné sa blessure en temps et en heure par un médecin, mas hélas, il n'était plus temps de reculer.

La belle n'avait pas de cabinet à son domaine, il se ferait donc charcuter dans la cuisine comme lors des campagnes où des dispensaires de fortune étaient montés là où quelques pièces tenaient encore debout.

Il l'observa un temps en silence pendant qu'elle préparait le matériel de torture, lorgnant ensuite sur la bouteille de vin proposée.

Merci mais j'aimerais si possible ne pas m’enivrer. C'est à dire que j'ai dans l'espoir qu'après cette séance de torture, nous poursuivions nos retrouvailles dans un cadre plus sympathique.

Un léger sourire accompagna ses mots.

Je souffrirais dignement, je suis un patient assez simple à vivre vous verrez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 813
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Au menu du jour, une cuisse de Capitaine !    Ven 27 Oct 2017 - 14:53

Elisel haussa les épaules avec un sourire, avant de reposer la bouteille à côté de lui.

Comme vous voulez. Pensez-vous que vous serez encore en état de marcher après être passé sous mes mains ?

La blonde retourna près du feu pour remplir un bol d'eau déjà chaude, gardant toujours une marmite sur le foyer, au cas où elle aurait envie d'une tisane. Cette fois-ci, l'usage serait différent, mais elle se félicita d'avoir pris cette habitude.
Elle revint alors s'installer sur le banc, face à la blessure, et commença à la nettoyer avec des morceaux de charpie mouillée, tout en continuant de discuter.


Vous me dites si je vous fais trop mal, surtout...

Vous verrez par vous-même, mais le Domaine est relativement petit, par rapport à Beaune.
Là-bas, il faut un certain temps pour tout voir, si vous voulez aller partout. Ici, à part des bois...

Attention, je vais couper vos sutures.


Les croûtes de sang séché avaient ramolli avec l'eau chaude, permettant de les nettoyer sans arracher la plaie. Un petit passage à l'eau chaude des forces qu'elle portait en permanence à sa ceinture, puis la blonde posa ses doigts froids autour de la blessure pour la maintenir en place tandis qu'elle enlevait les fils. Elle écarta ensuite délicatement les chairs, et laissa finalement échapper un soupir de soulagement en voyant l'intérieur qui semblait sain.

Le pourtour étant rouge et enflé, je m'attendais à pire.
Je pense que vous avez trop serré les points, ça a tiraillé sur la peau.
Et votre chute n'aura rien arrangé...


Elle ouvrir son pot de miel, en mit un peu dans une coupelle, avant de l'étaler en couche épaisse à l'intérieur de la plaie.

Il vient de ma propre production. Vous en voulez un peu ?

Elle lui laissa le pot à proximité, au cas où, avant de se nettoyer les mains, et de préparer ensuite une aiguillée de fil de soie.

Tenez, pouvez-vous maintenir les bords de la plaie ainsi ?
Voyez, il faut que les bords se touchent, mais ne fassent pas de bourrelet.
Ca permet que la plaie respire, que la peau continue de bouger sans tirer sur les points, et ainsi de se blesser encore plus. Et ça évite les cicatrices trop grosses. Parfois qu'il vous prendrait l'envie de recommencer...


Elle ne se faisait pas d'illusion à ce sujet, elle était sûre qu'elle le reverrait un jour avec d'autres balafres, s'il osait lui en parler. Elle ne pouvait donc que lui montrer comment se soigner plus efficacement, pour éviter d'avoir à le charcuter trop souvent.

Un dernier coup de ciseau pour finir les sutures, et elle s'attela ensuite à la préparation d'une pâte, en broyant quelques plantes dans son mortier, et en liant le tout avec du miel.
Elle étala avec précaution le tout sur la plaie refermée, et rajouta par dessus un bandage, pour que le médicament reste en place.


Levez la jambe, s'il-vous-plaît, que je puisse passer la bande dessous ?

Quelques tours plus tard, et un pansement qui lui prenait la moitié de la cuisse, la blonde releva la tête.

Il faudra refaire le bandage régulièrement, pour renouveler l'application de la pâte au miel.
Et essayer de ne pas trop la maltraiter pendant un certain temps.
Je me demande si je ne vais pas déclarer forfait pour les joutes, vu votre état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddard

avatar

Messages : 9
Localisation RR : Tours

MessageSujet: Re: Au menu du jour, une cuisse de Capitaine !    Mer 1 Nov 2017 - 16:17

Je suis certes un patient facile à vivre mais... j'ai bien du mal à tenir le lit. Je marcherais donc, ou à défaut je chevaucherais.

Elle était plus douce que lui, bien plus douce alors même qu'elle nettoyait la plaie, elle aurait eu toutes les raisons de lui vouloir, elle qui devait s'attendre à plus plaisant de sa part qu'une consultation. Pourtant elle semblait de bonne humeur, comme si rien ne pouvait gâcher sa joie de vivre.

Cela fait deux fois que vous me voyez à mon désavantage Elisel... fit il sur un ton d'excuse tout en suivant ses gestes du regard.

Je... j'essaierai de faire en sorte que la troisième vienne le plus tard possible.

C'était nettement plus agréable que de se charcuter soi même, confier le travail à autrui, surtout quand le autrui en question était par le plus heureux des hasard à la fois un médecin confirmée et également sa... sa quoi d'ailleurs? Pouvait il déjà la considérer comme sa compagne? Après tout ils avaient échangé quelques baisers, mais n'avait en rien évoqué clairement la situation.
Peut être que plus tard la réponse à sa question lui apparaitrait plus évidente que maintenant. Encore fallait il qu'ils passent des moments plus agréable qu'une séance de couture.


Et maintenant elle lui proposait du miel, le bougre aurait été bien sot de refuser pareil traitement de faveur, il l'accepta de bonne grâce et, alors qu'il savourait le goût du miel, reprit à l'attention de la belle.

Délicieux... Chez moi en Guyenne je cultive des vignes. Enfin chez moi... à Austens car je ne considère pas encore Tours comme mon lieu de vie.

Tours avait le double avantage d'être proche des ennuis lorsqu'ils se déclaraient côté angevin, et d'être encore plus proche de Blois où ses visites se faisaient plus fréquentes. Mais il ne s'y était pas encore établi pour de bon.

La suture fut rapide et moins désordonnée que celle qu'il avait tenté sur lui même. La douleur fut moins intense aussi, mais que voulez vous, un jour quand il aurait le temps, il étudierait la médecine.
Lever la jambe ne lui causa que peu de difficulté, et encore une fois il se félicita d'avoir pensé à garder un linge sous ses braies. Quelques temps plus tard, le bandage était terminé.

Ne déclarez donc point forfait Elisel, je tâcherai de tomber correctement, et je m'en voudrais de vous faire défaut alors que vous vous êtes occupée de moi.

Le colosse se redressa, assit sur la table, et le pied sur le sol comme pour tester son équilibre.

Mmh... ça ira, merci beaucoup.

Un brin gêné d'avoir été dorloté, il garda le silence quelques secondes, puis reprit, en boitillant jusqu'à baronne.

Et si nous visitions à présent? Je suis tout à fait apte, j'ai même un mot du médecin pour le prouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 813
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Au menu du jour, une cuisse de Capitaine !    Lun 6 Nov 2017 - 17:44

Qui ne pouvait voir ce qui se passait dans la cuisine, mais seulement entendre, devait se demander à quoi ils étaient occupés. Les propos de médecine alternaient avec des discussions sur la pluie et le beau temps comme si de rien.
Elisel s'était montrée très intéressée par le fait qu'il ait des vignes,
"Je possède moi-même un vignoble autour de Beaune, mais je n'y connais pas grand-chose, et laisse faire mes gens. Les moines de l'abbaye voisine ne se sont pas encore plaints d'une baisse de qualité...", avant de finaliser le pansement.

Elle avait ensuite grimacé quand il lui avait promis de tomber correctement :
"J'aimerais autant que vous ne tombiez pas.
Je vous ai soigné parce que je suis médecin, pas pour que vous estimiez avoir une hypothétique dette que vous voudriez payer en joutant."


Finalement, elle se recula, lui laissant la place de poser le pied sur le sol, pour évaluer la douleur. Etait-il vraiment résistant, ou bien serrait-il les dents pour ne rien montrer ? L'instant de silence était-il pour un ange qui passait, ou une pause pour se concentrer sur autre chose et oublier sa cuisse ?
Quoi qu'il en soit, il semblait un peu tête en l'air, et elle lui fit remarquer, un brin amusée.


Et vous comptez visiter à moitié débraillé...?

J'aurai deux mots à dire à votre médecin. A sa place, je ne vous laisserais pas sortir, et vous garderais avec moi !
Mais si vous tenez tant à bouger, je vous propose un tour dans les jardins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au menu du jour, une cuisse de Capitaine !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Au menu du jour, une cuisse de Capitaine !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour 0 - Election du Capitaine
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» [Divers] Menu transcendant et prêche
» HOROSCOPES DU JOUR
» Loronak du Rohan - Capitaine de Gil-Estel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Andéol :: Le Domaine d'Andéol :: Le logis :: La Cuisine-
Sauter vers: