Domaines de la famille d'Andéol - Site rattaché aux Royaumes Renaissants
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anoblissement de Raimbert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ninouchka

avatar

Messages : 144
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Anoblissement de Raimbert   Mar 2 Mai 2017 - 1:04

[La veille]

La veille, Galaad et elle, avaient pris la route de Nibelle. Ils avaient trouvé plus commode de séjourner là-bas quelques jours en vue de l'anoblissement de Raimbert Allègre. Cela les rapprocherait aussi de leur amie et suzeraine et leur permettrait, peut-être, de la voir davantage.

Mais l'heure n'était pas encore aux réunions amicales.

En ce premier jour de mai, en fin de journée, pendant que Galaad s'occupait de ses terres, Ninouchka, avait été préparer le lieu de la cérémonie. Elle y avait apporté des branches de lilas, avait aussi disposé quelques pivoines rouges en plein épanouissement. La chapelle se faisait ainsi moins froide, moins austère.

Satisfaite de son travail, elle rentra à Nibelle pour se préparer à une nuit de jeûne et de prière.




[Le jour J]

Levée avant l'aube, elle avait pris la route d'Andéol. Aucune lueur n'éclairait encore l'horizon. Seule la lune, qui partait lentement se coucher, éclairait faiblement le chemin. Confortablement installée dans la voiture, elle se perdait dans ses pensées.

Au moment où Andéol fut en vue, le ciel commença à blanchir, les premiers oiseaux commencèrent à chanter. La terre se réveillait doucement, se préparant pour un nouveau jour.

Arrivée devant la chapelle Saint-Valentin, elle mit pied à terre, fit quelques pas dans le magnifique parc du domaine d'Andéol. Il faisait frais mais pas froid. Elle allait attendre son futur vassal dehors.

Un long moment de méditation les attendait avant l'arrivée du Héraut et de leurs invités



[hrp : merci aux autres joueurs d'attendre pour poster que Ninou et Raimbert aient fini leur préparation et qu'ils soient prêts pour la cérémonie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raimbert

avatar

Messages : 10
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Mar 2 Mai 2017 - 13:03

[La veille, à Blois]

La tête de l'outil se planta avec vigueur dans la terre meuble, arrachant les derniers légumes au sol.
Le Blond s'essuya le front et regarda le travail accompli. La récolte était terminée mais le jour commençait aussi à diminuer. Il n'avait plus de temps à perdre. Il se dirigea prestement vers le tonneau d'eau contre le mur en torchis pour faire ses ablutions. Il frissonna. Les chutes de températures de ces derniers jours avaient considérablement refroidi le liquide et auguraient une nuit difficile. Au moins la froidure le tiendrait-elle concentré sur son devoir.

Il posa son regard sur le baluchon préparé pour l'occasion. Un tenue propre, enroulée dans des peaux de chèvre et de moutons ainsi que sa lourde cape de laine. Des lacets de cuir maintenaient l'ensemble en un paquet cohérent.
Le cévenol chargea ce baluchon sur ses épaules et posa un dernier regard sur l'atelier. Une barque était en train de naître au milieu des planches et des copeaux.
Un léger soupir... sa vie prenaient un tournant. Oh il n'y avait là aucun regret ou nostalgie, mais ce genre de moment où l'on se dit que voilà on y est est toujours assez symbolique.
Lui qui tout au long des derniers jours vibrait d'impatience se retrouvait soudain à sentir s'installer une pointe d'inquiétude. Réaction normale et il faudrait faire avec.
Afin de ne par la laisser grandir outre mesure, il fit vote face et pris la route vers la Baronnie.


Ah ça, il ne risquait pas d'arriver en retard à ainsi partir la veille en fin d'après midi pour un trajet aussi court. Mais ainsi il n'aurait nulle crainte de ne pas arriver à temps, et de plus, il pourrait faire son jeûne et sa prière comme il le désirait.
Il avait besoin de boucler la boucle. Aussi voulait-il, aussi pour la symbolique, finir comme tout avait commencé. Un feu de camp, une cache dans les bois, mais cette fois-ci, la funeste compagnie qu'il avait à l'époque serait cette fois-ci une profonde réflexion avec lui même.
Il prit donc la route vers la Baronnie vers la fin de la journée, espérant trouver un lieu de bivouac propice à sa méditation sur le chemin.

Il ne tarda pas à trouver un petit bois dans lequel se trouvait une clairière. Le sol était tapissé de muguet qui commençaient à offrir leurs clochettes à la vue de leur seul visiteur. Les rayons du couchant qui perçaient à travers les feuillages coloraient le lieu d'une lueur orangée qui annonçait à Raimbert qu'il ne lui restaient pas beaucoup de temps s'il voulait s'installer de jour.
L'installation en question ne demandait pas grand chose. Il était surtout question de trouver du bois pour le feu. Aussi se mit-il en quête de branchage.

Une fois le feu de camp allumé. Le Blond installa ses peaux pour s'isoler de l'humidité qui remontait du sol et, emmitouflé dans la lourde cape de laine, laissa son regard se perdre dans les flammes. L'obscurité enveloppa la clairière, ne laissant comme protection entre le Cévenol et les ténèbres que le halo tremblotant que produisait le feu.

*La seule lumière au cœur de la nuit. Flamme vacillante qu'un rien peut étouffer mais qui pourtant empêche les ténèbres de se répandre. Il se plaisait à croire que c'était le rôle qu'il avait tenu durant ce temps passé au service du Duché. En retour la Duchesse avait été la lumière qui avait permis d'éclairer la route afin qu'il rentre chez lui. Il allait dans quelques heure s'engager auprès d'elle.* Il eut un sourire *Cet engagement avait pour lui été pris il y avait bien longtemps. Les mots qu'ils prononceraient dans la chapelle ne feraient que formaliser et rendre public ce dont elle devait déjà se douter.* Il resta un moment à se rappeler ce moment de sa vie, cette mission qui avait été l'un des plus formateurs et avaient fait de lui qui il était ce jour. De longues heures dans la nuit à réfléchir à ce propos. Il se tira de sa rêverie. La course de la lune était déjà bien entamée.


[Le Lendemain]


Il étouffa le feu et se dirigea à l'oreille, vers un petit ruisseau qui coulait non loin. Il entendait dans les fourrés partir quelque animal qui, effrayé par ce visiteur inhabituel avait quitté ce lieu d'abreuvement pour se cacher plus loin. Il n'y avait donc plus aucun bruit en dehors du coulis de l'eau qui paisiblement, faisait chemin pour rejoindre sans doute la Loire, ou le lac de Blois.
Il fit ses ablutions avant de revêtir la tenue propre qu'il avait emmenée avec lui. Il se remit ensuite en marche pour le manoir qui ne devait plus être loin à présent.

Il marchait seul, une légère bise, couplé à l'eau du Ru lui donnait une agréable chair de poule. La voute céleste était magnifique. Les étoiles luisaient sur un fond de ciel qui s'éclaircissait au fur et à mesure qu'il cheminait.
L'aube pointait. La nature s'éveillait calmement pour saluer l'astre du jour qui ne tarderait pas. Les oiseaux commençaient à chanter quand il aperçut une grande bâtisse au milieu d'un parc, une chapelle non loin. Une silhouette se tenait non loin.

Il contrôla une dernière fois sa tenue. Il ne manquait plus qu'il se présente comme un misérable ! Tout allait bien, les ablutions et la nouvelles tenue ne pouvaient témoigner qu'il avait passé sa nuit comme un malfrat, à l'ombre du feuillage. Seules les peaux qu'il transportaient auraient pu mettre la puce à l'oreille aux plus avisés.
Il s'approcha de la Duchesse qui l'attendait. Il s'inclina devant elle, espérant qu'il ne lui avait pas infligé une trop longue attente.

Votre Grâce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luigi_albergati



Messages : 17
Localisation RR : Montargis

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Mar 2 Mai 2017 - 20:58

Luigi avait reçu un pigeon de sa suzeraine quelques jours avant.
Il avait donc préparé sa tenue et fait bichonner sa jument. Puis quand l'un et l'autre furent prêts, Luigi prit la direction du domaine d'Andeol. Après une longue chevauchée mais qui était un véritable plaisir d'une part de se promener sur le dos de sa jument et d'autre part de se diriger vers les terres d'ou il aurait l'occasion de revoir sa suzeraine.
Lorsqu'il arriva aux portes d'Andeol, il descendit de sa monture puis confia les rennes à la personne chargée d'en prendre soins. Akira se mit à hennir et à s'agiter. Il alla la rassurer, lui montrant que celui qui allait s'occuper d'elle, n'avait aucune mauvaise intention.
La jument, une fois rassurée, se dirigea vers les écuries tranquillement.
Puis, Luigi se dirigea vers les lieux de la cérémonie.

En arrivant, son premier devoir fut d'aller présenter ses hommages à sa Grasce Ninouchka du Val Ancien. Comme il le fit à chaque fois, il mit un genou à terre, l'épée représentant sa vassalité à la duchesse la pointe au sol et les mains sur le fourreau.

Je vous prie de recevoir mes hommages Votre Grasce.

Puis plus doucement et moins protocolaire

C'est avec plaisir que je réponds à votre invitation et c'est un honneur d'être présent ce jour. Nous nous voyons un peu moins ces derniers temps mais comme vous pouvez le voir (Luigi détourna son regard vers sa poitrine médaillée), j'ai été bien occupé. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninouchka

avatar

Messages : 144
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Mer 3 Mai 2017 - 1:16

Il était ponctuel. Une qualité de plus pour cet homme qu’elle s’apprêtait à anoblir.

Elle lui sourit, lui rendit son salut


Bonjour Raimbert. Vous avez devancé le soleil de peu. Je pense qu’il ne va plus tarder à se montrer.

Je vous propose une promenade dans le parc plutôt que de nous enfermer dans la chapelle.  Nous pourrons échanger quelques réflexions si vous le voulez, ou nous asseoir sur un banc et méditer sur le sens de ce que nous allons faire. A moins que vous n’ayez des questions à me poser avant de faire le pas décisif ?


Tout en parlant, elle prenait un des sentiers qui se perdaient entre les grands arbres d’Andéol.



(j’ouvre un sujet réservé à Raimbert et Ninou dans les jardins du domaine ; jd Luigi, ne sois pas vexé que Ninou t’ignore mais elle ne peut pas encore te voir puisque en ce moment elle est seule avec son futur vassal. A son retour de balade, elle te répondra  Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raimbert

avatar

Messages : 10
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Mer 3 Mai 2017 - 7:33

La Duchesse le salua a son tour. Elle lui proposa un échange en plein air. Il est vrai qu'il était trop tôt pour profiter de la chapelle, bien que voir les vitraux s'éclairer aurait été un spectacle tout aussi impressionnant à son sens.

La nature de son côté s'ouvrirait sous leur yeux au contact de l'astre du jour. Ce genre d'ambiance était peut-être plus propice au réflexions après tout. En un sens ils avaient un choix à faire, laisser guider leur réflexion par la révélation de la matière ou par l'éveil de la vie.
Le Second serait beaucoup plus symbolique à son sens.


Le parc me paraît aussi un endroit idéal. L'échange que nous allons avoir ne pourra en être que plus inspiré.

Il posa son paquet contre un mur latéral de l'édifice religieux afin de ne pas être chargé outre mesure lors de cet échange matinal.

Et vous devez vous doutez que je suis plus homme à évoluer en plein air qu'à l'ombre d'une église. Il sourit. Pour ce qui est des questions je crois qu'elles ont toutes été posées jusque là mais qui sait, peut-être cet échange en générera-t-il d'autres.

Il lui emboîtait le pas, laissa la femme le guider entre les arbres séculaires du domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clesa



Messages : 15
Localisation RR : blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Ven 5 Mai 2017 - 17:20

Le blésois avait reçu quelques jours plus tôt une invitation de la part de Ninou pour assister à la cérémonie d'anoblissement de Raimbert
Bien qu'il ne l'ait pas vu depuis des mois Clesa se souvint de sa première rencontre avec le futur vassal et se dit qu'il méritait bien d'être anoblit à son tour pour ce qu'il avait fait quand Ninou était duchesse

Il arriva au domaine d'Andéol et après avoir laissé son cheval à l'écurie prit le temps de regarder les bâtiments se remémorant à cette occasion son propre anoblissement ici même il y' avait déjà plus d'un an.

Il prit la direction de la chapelle ou devait avoir lieu la cérémonie et arriva devant les portes ou Luigi attendait déjà.Il lui serra la main
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninouchka

avatar

Messages : 144
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Sam 6 Mai 2017 - 14:19

De loin, ils avaient vu Luigi et Clesa arrivés bien à l'heure. Ils avaient sans doute pris leurs précautions vu les distances à parcourir. Si Luigi était parmi les moins éloignés d'Andéol, Clesa était celui qui en était le plus loin.

Ninouchka sourit quand elle vit Luigi qui venait vers elle et la saluait avec un respect qu'elle savait teinté d'affection. Quand il fut relevé, elle lui fit la bise comme elle l'avait toujours fait en dehors des cérémonies officielles


Luigi, c'est moi qui te remercie d'être venu malgré tes charges et tes responsabilités. Je sais que tu es fort occupé et j'apprécie vraiment ta présence parmi nous aujourd'hui.

Se tournant vers son plus fidèle ami, elle lui fit la bise

Un grand merci aussi à toi Clesa pour ta présence. Je sais que tu as dû t'organiser pour pouvoir venir avant ton départ en retraite et que ce n'était pas facile.


Posant une main sur le bras de Raimbert

Luigi, Clesa, je vous présente Raimbert Allègre pour le cas où vous ne le connaîtriez pas encore. Raimbert je vous présente Luigi_albergati et Clesa deux de vos futurs "collègues". Luigi est de Montargis, mais je crois qu'il est souvent à Paris pour son travail et Clesa est de Blois, mais il est très souvent en vadrouille à pied ou en bateau au service de tous ceux qui ont besoin de lui.

Regardant les trois hommes

Si vous voulez, nous pouvons entrer et nous installer pour attendre.

Elle entra dans la chapelle, laissant chacun faire comme il voulait. Fermée depuis la veille, celle-ci embaumait le lilas et la pivoine. La duchesse s'arrêta un moment à l'entrée, se délectant de ces odeurs printanières, jouissant du cadeau que leur faisait le soleil. Transperçant les sobres vitraux, il les sublimait en les répercutant sur le dallage en un kaléidoscope magique.

Une fois de plus, Andéol ne la décevait pas.




(hrp : ne pas attendre de réponse de Clesa pour le moment, son joueur est en retraite pour quelques jours )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalimalice

avatar

Messages : 21
Localisation RR : Orleans

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Sam 6 Mai 2017 - 21:04

[Dans ses appartements à Cheroy]

La dernière lettre de son corsaire  ne peut que la remplir de joie .Il allait venir et l'inviter à le rejoindre au domaine d'Andeol pour l'anoblissement du soldat Raimbert .
Il lui resté quelques jours pour s'apprêter pour cette cérémonie et pour lui répondre qu'elle serait au rendez vous.

Branle-bas de combat à Cheroy ,elle héla les serviteurs ,dame de compagnie et ordonna à chacun sa tache .Préparer un bain ,repasser  sa dernière robe et pour finir une voiture .En robe hors de question de faire la route à cheval .

¨Préparatif terminer un dernier regard à la glace, félicitation à sa dame de compagnie pour la coiffure .Rester à se parfumer de ses essences ramener de son voyage à Alexandrie.
La rouquine  prit la direction de la voiture et indiqua au cocher la destination du domaine d'Andeol.




Le coche, elle en avait pas franchement l'habitude et trouvait que finalement c'était bien pour la tenue, mais pas terrible pour son séant .La route plus que chaotique la faisait sauter et balader de droite à gauche. Enfin la grille du domaine en vu et le calvaire serait fini.
.Elle était ravi de cette invitation, faut dire qu'être anobli ce n'était pas rien.  

Son cœur commençait à battre la chamade, elle allait le revoir ......


[Au domaine d'Andeol ]

Elle ce fit annoncé  et pris la direction de la chapelle .

Elle vit Ninou ,Raimbert ,Luigi et Clesa .S'approchant d'eux elle les salua un a un


Bonjour ,Ma chère Ninou je suis heureuse de cette invitation .

Raimbert je dois dire que c'est un grand jour pour vous .

Luigi ,Clesa  comment allez vous messieurs?


Apparemment Fred n'était pas encore arrivé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fred109



Messages : 36
Localisation RR : HONFLEUR

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Dim 7 Mai 2017 - 0:34

[Honfleur trois jours plus tôt]
Il sortait de l'Université, son diplome de Combat Naval de Base sous le bras.
Rentrant chez lui, il remisa son diplome à l'abri, et décida de rédiger un ou deux rapports pour le Secrétariat d'Etat,
lorsque parmi les parchemins, il découvrit l'invitation de la Duchesse Ninouchka...
Ses cheveux se dressèrent sur sa tête....Il allait être en retard....
Branle-bat de combat!!! Il sortit sa tenue la plus élégante et l'epousseta,
un bain rapide, un coup de brosse dans ses cheveux...Il jeta un regard à son reflet dans le miroir..
Ca va , pensa-t-il...Il était doublement pressé, car il devait rejoindre sa Suzeraine et son Amour Kali....
Il sauta sur son cheval et partit à bride abattue...


[Andéol le surlendemain.]
Après avoir chevaucher, jour et nuit, changer trois ou quatre fois d cheval, il arrivait enfin...
Il sauta du cheval et  le confia au palefrenier du domaine...
Il passa sa main dans ses cheveux, rectifia sa tenue et se dirigea vers la chapelle...


Il les vit  de loin... Sa Kali était là, déjà, dans une tenue époustouflante , une coifure très élaborée, elle était si belle...
Ninouchka, toujours aussi superbe, Luigi son vieil ami, et Clesa, rencontré à Patay, il supposa que le troisième était Raimbert...
Il se mit à courrir vers Kali....
Il referma ses bras autour d'elle, et baisa ses lèvres avec dévotion....
Puis après avoir calmé sa fougue, il se reprit, mit un genoux à terre devant sa Suzeraine bien-aimée, baisa sa main,
pour ensuite saluer les trois autres présents...


Mon Ange, vous m'avez manqué...vous êtes ravissante...

Votre Grasce, mes Hommages....

Le bonjour à  vous Clesa...
Luigi, toujours à  la Prévoste?
Et vous êtes Raimbert, je présume..
Soyez le bienvenu dans la Mesnie de notre
Suzeraine Bien-aimée...


Il prit la main de Kalimalice et ne la lacha plus...
Il souriait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninouchka

avatar

Messages : 144
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Dim 7 Mai 2017 - 14:46

Les portes de la chapelle étaient restées ouvertes comme pour dire aux nouveaux arrivants « venez, entrez, c’est là que ça se passe ».

La première qui entra fut Kalimalice qui connaissait apparemment tout le monde. Quand elle s’approcha de Ninouchka, celle-ci l’embrassa affectueusement
.


Bonjour Kali, c’est un plaisir de te revoir.

La regardant, un sourire sur les lèvres et dans les yeux, elle lui dit à voix basse

Tu es toute en beauté. Cela serait-il dû à un certain Corsaire ?

Et quand on parle du loup … A peine avait-elle prononcé ces mots que ledit corsaire faisait son entrée. La duchesse sourit  lorsqu’à son tour il mit un genou en terre et lui baisa la main.

Bonjour Fred, je suis contente que tu aies pu te libérer et nous rejoindre.

Observant tout son petit monde, elle se disait qu’elle avait vraiment beaucoup de chance. Elle était entourée d’amis comme on en faisait peu, de vassaux de qualité avec des caractères très différents et voilà qu’elle allait avoir une vraie famille dans quelques mois. Peu de gens étaient déjà au courant et pourtant, maintenant, un œil inquisiteur pouvait remarquer un léger arrondissement de sa taille. Cela lui avait d’ailleurs posé problème pour s’habiller. Elle avait finalement trouvé, dans ses malles, une robe à taille haute qui faisait encore très bien l’affaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dotyy

avatar

Messages : 1
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Lun 8 Mai 2017 - 21:06

[A Blois, de très bonne heure le jour J]

Elle avait fini sa garde de nuit un peu plus tôt que d'habitude pour être sûr de ne pas être en retard pour ce jour bien particulier et surtout un moment important pour une personne cher à son cœur. A peine chez elle, elle avait plongé dans un bain bien chaud et parfumé a la lavande que lui avait préparé sa femme de chambre qu'elle avait fait venir la veille de son domaine pour qu'elle prépare tout et s'occupe ensuite des enfants pendant son absence. Tout en se lavant corps et cheveux, elle donnait ses instructions et surtout ce qu'elle devait faire avec Mahaut qui était une véritable petite peste du haut de ses 5 ans. Sortir du bain, se sécher, enfiler sa robe verte, car il avait dit "vert" puis vient le moment que Dotyy apprécier : Le coiffage. Depuis qu'elle était petite, elle adorait qu'on lui brosse les cheveux et qu'on la coiffe. Sa longue chevelure rousse était sa fierté et elle en prenait grand soin. La femme de chambre, fit un travail remarque comme toujours, et Dotyy la remercia comme il se devait puis elle monta dans le coche qu'elle avait fait demandé pour faire la route.

[Andéol, quelques heures plus tard]

Que la route avait était longue et inconfortable mais pas trop le choix quand on est en robe et qu'on veut arriver propre et non décoiffer. Elle avait été incapable de dormir sur la route autant à cause des nombreux trous sur la route que par ses pensées qui se bousculait dans sa tête. Elle avait repensé au moment où l'avait invité. Elle avait été d'abord heureuse pour lui et ensuite elle avait souri à son invitation et avait dit oui sans aucune invitation et elle ne le regrettait nullement. Elle n'aurait voulu en aucun cas être ailleurs que prêt de lui et de Ninou en ce jour.

Quand le coche stoppa enfin, elle soupira et sortit avec précaution de celui-ci, il ne manquerait plus que de tomber et de se salir. Elle put enfin se dégourdir les jambes mais surtout masser ses fesses qui avaient souffert pendant ce voyage. Elle prit ensuite le chemin qui menait à la chapelle.

Elle se demanda pendant un moment si elle avait pris la bonne direction quand elle vit enfin la chapelle, oufff, elle ce n’était pas perdue. Ne voyant personne dehors, elle entra à l'intérieur et elle sourit en voyant Raimbert entouré de nombreuses personnes. Personnes qu'elle connaissait et qu'elle appréciait. S'approchant d'abord de Ninou et la bisant comme elle en avait l'habitude.


Ninou, tu es magnifique. Je suis heureuse de te voir et merci de m'accueillir ici lieu. Cette chapelle est magnifique et elle embaume le Lilas et une autre fleur que je n’arrive pas à retrouver. Il faudra que tu éclaires ma lanterne.

Puis se tournant ensuite vers Clesa.

Clesa, qu'elle plaisir de te voir. Le bisant aussi. Attention à tes fesses, quoique... Pour le moment tu ne crains rien.

Un grand sourire avant de se tourner vers Luigi, son chef au Douane.

Luigi, je ne m'attendais pas à vous voir ici mais j'en suis heureuse. J'espère que vous allez bien.

Puis son visage se tourna vers son ami Fred, qu'elle n'avait pas vu depuis un bon moment et aussi Kali.

Bonjour à vous deux, je suis super contente de vous voir tous les deux. Une bise sur leurs joues avant de reprendre. Il faudra me dire après la cérémonie ce que vous devenez tous les deux.

Puis son regard glissa ensuite vers l'homme qui l'avait invité et qu'elle apprenait à connaitre un peu plus chaque jours.

Bonjour Raimbert, c'est le grand jour. Un tendre baiser déposé sur sa joue avant de lui sourire et de dire tout bas.

J'espère que vous êtes plus "détendu" que quand je vous ai vue en taverne la dernière fois. Je suis heureuse d'être là.

Un nouveau sourire avant de regarder les autres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luigi_albergati



Messages : 17
Localisation RR : Montargis

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Mar 9 Mai 2017 - 18:02

Luigi salua les nouveaux arrivants.

Kali, heureux de vous revoir. Cela va bien. Et vous?

Fred, tu as l'air en pleine forme. Et oui, toujours à la prévoté mais pas au même poste. Lieutenant de police et douanier en chef pour Orléans et Prévôt de l'Hostellerie Royale pour le Domaine Royal.

Dotyy, c'est vrai que je ne sors pas souvent de ma caverne Laughing. En tant que Vassal de notre Duchesse bien aimée, je me dois d'être présent même si je dois traverser tout le royaume. Je suis également bien content de voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galaad_le_Pur



Messages : 44
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Mar 9 Mai 2017 - 18:21

Galaad avait profité de son séjour à Nibelle pour inspecter son domaine alors que la Duchesse était à Andéol et préparait  la chapelle pour l'événement à venir.
Il s'était attardé à parcourir rêveusement les chemins forestiers ou à musarder dans le village, admirant le travail des potiers et les félicitant pour leurs belles réalisations et, avant de rentrer, il avait fait l'acquisition de trois exemplaires particulièrement ouvragés. Deux pour lui-même et la Dame du fief et le troisième pour la suzeraine qui le lui avait confié.
S'il n'avait pu se rendre partout, ce qu'il avait pu voir ne semblait pas souffrir de son absence Il eut peu de remarques ou réprimandes à adresser et il ne passa guère plus de temps à fixer les grandes lignes de ce qu'il voulait pour Nibelle.
Ainsi il avait chassé quelque sujet de préoccupation et c'est l'esprit plus libre qu'il allait profiter de cette belle journée.


Ninouchka étant partie à l'aube, Galaad était seul et personne n'était là pour lui dire de se presser un peu. Après avoir pris plus que le temps nécessaire pour bien se réveiller et se préparer, il avait pris la route d'Andéol. Les grilles passées, il avait ensuite parcouru l'allée menant à la chapelle et, ne trouvant personne à l'extérieur, il était entré.
Evidemment, les vassaux exemplaires, hormis, bien sûr, Nkyckemoi retenu chez les moines, étaient déjà là et Galaad arrivait le dernier. Mais c'était sans doute prévisible. Ne dit-on pas généralement que ce sont les plus près qui arrivent les derniers ?


Il s'approcha du petit groupe de personnes pour les saluer.

Il mit d'abord genou à terre devant Ninouchka.

Votre gracieuse Grâce, mes hommages. Je vois que vous avez su trouver dans vos malles une tenue qui vous va toujours à ravir. Je me croirais revenu un an plus tôt.

Eh oui, il avait réussi à se retenir d'ajouter "trop nombreuses".

Il s'inclina alors bien bas devant Kalimalice et Dotyy

Votre Grâce... Dame Dotyy... mes hommages. Je suis ravi de vous voir.

Avant de s'approcher du héros du jour, qu'il avait croisé quelques fois à Blois

Messire Raimbert, heureux de vous voir et de vous accueillir parmi nous. Profitez bien de cette journée. Tout va bien se passer. vous verrez. Vous êtes entre de bonnes mains.

Enfin il salua Luigi, Fred et Clesa

Bonjour chef.. Seigneur Fred... Clesa... Je suis content que vous ayez pu vous libérer pour cette journée particulière. J'espère que vous avez tous fait bonne route et que vous vous portez bien.

Les salutations faites, il s'empressa d'aller poser un baiser sur les lèvres de sa sa duchesse préférée avant de se placer sobrement à ses côtés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raimbert

avatar

Messages : 10
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Mar 9 Mai 2017 - 23:03

Les invités arrivaient les uns après les autres. La Cérémonie ne tarderait peut-être plus trop, du moins l'espérait-il.
Il sentait la tension monter peu à peu en lui. Il n'y avait pourtant aucune raison.
Il connaissait déjà la plupart des invités, frères d'armes, anciens compagnons politiques, amis...

Luigi les rejoints en premier. Il l'avait connu au sein de la chambre des élus alors que l'homme menait la prévôté d'une main de maître. Sombre souvenir pour le cévenol qui même s'il y avait croisé des gens d'une compétence indéniable avait été assez attristé de l'incapacité de certains de participer aux efforts communs pour la gloire de l'Orléanais.

Clesa vint ensuite. Le Blond avait croisé l'homme à de rares reprise à Blois mais n'oublierait pas qu'il était un des rares à avoir accompagné sa Grâce afin de l'extraire de Bretagne a l'issu de sa mission pour les SSO.

La Cheroy, soeur d'armes avec qui il avait notamment maté les révoltes paysannes qui fut bientôt rejointe par un homme qu'il ne connaissait guère.

Dotyy... Il sourit en voyant la jeune femme arriver. Il ne savait trop que penser de la relation qu'ils entretenaient mais il appréciait énormément la compagnie de la jeune femme.
Elle semblait d'ailleurs avoir lancé toutes ses forces dans l'occasion. Resplendissante dans une robe émeraude qui faisait ressortir sa chevelure flamboyante. On aurait presque pu croire qu'elle aurait cherché à voler la vedette à la Suzeraine.

Suzeraine qui fut bientôt rejointe par son époux. L'assemblée semblait complète, du moins le croyait-il. Ne restait-il plus qu'à attendre la maîtresse des lieux ?

Les uns les autres venaient le voir, le félicitant, l'encourageant. Il répondait par un sourire aimable et un signe de tête bienveillant, ne sachant trop quoi répondre a de telles paroles et pour un tel évènement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 805
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Mer 17 Mai 2017 - 7:09

Les plus près sont les plus en retard, c'est bien connu. Elisel ne faisait pas mentir l'adage, à chaque fois.
Pour cette fois-ci pourtant, elle avait une excuse. Elle s'était levée plus tôt que d'habitude, pour justement être à l'heure, avait été informée que des visiteurs étaient arrivés à Andéol, s'était préparée tranquillement, en sachant que son amie voudrait prendre un peu de temps avec son futur vassal. C'était comme un rituel. Et elle était tellement soucieuse de traiter tous ses vassaux de la même façon qu'elle n'y dérogerait sûrement pas.
Puis, par acquis de conscience, ou par intuition féminine peut-être, elle était allée faire un tour dans son pigeonnier. Et là, elle s'était décomposée. Dilemme. Regard sur le parchemin, regard par delà les murs en direction de la chapelle où les invités devaient commencer à arriver, puis soupir. Gros soupir.
Alors elle retourna dans sa chambre, et changea de tenue, quittant ses atours colorés aux couleurs familiales pour une tenue toute simple, sans ornements autre qu'une crépine pour ses cheveux, et son tabard de velours. Et enfin, elle se rendit dans la chapelle, le visage fermé.


Elle salua chacun d'un pâle sourire, consciente qu'elle dénotait parmi les autres avec sa mine grave, tandis qu'elle avançait vers le couple ducal. Elle ne les avait pas revus depuis l'annonce qu'ils lui avaient faite en taverne, d'où elle s'était enfuie. Il y avait eu ensuite des courriers, des excuses échangées avec son vassal, mais avec son amie, elle avait repoussé, repoussé...
Une fois devant eux, elle prit une inspiration, puis déposa un bise sur la joue de Galaad, avant de serrer Ninouchka dans ses bras, laissant dans son regard et son étreinte passer toutes ses excuses, espérant qu'elle comprenne et ne serait pas rejetée. Il y aurait besoin d'explications, mais plus tard.

Elle la relâcha doucement, enfin, puis elle se tourna vers la petite assemblée, et prononça ses premiers mots de la journée.


La Reyne est morte.

Voilà, c'était dit. Elle avait conscience qu'elle leur gâchait la journée, mais les voies du Très-Haut sont impénétrables. Elle parcourut la petite assistance du regard, avant de continuer.

Nous sommes désormais en période de grand deuil, dans laquelle toute cérémonie est proscrite. Nous ne repousserons pas la cérémonie, si vous le souhaitez, puisque vous êtes déjà tous là.
Enfin, je crois ?
demanda-telle confirmation auprès des concernés.
Je vous demanderai juste de la retenue, pour une cérémonie la plus sobre possible. Et sans fête derrière...

Ce n'était peut-être pas la meilleure manière de faire un anoblissement, si la joie ne pouvait pas s'exprimer, et elle avait bien conscience qu'elle allait frustrer tout le monde.
Mais sinon, elle devrait tous les renvoyer chez eux, pour revenir dans une semaine, pour une cérémonie tout aussi sobre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninouchka

avatar

Messages : 144
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Ven 19 Mai 2017 - 17:45

Ninou sourit en voyant arriver son époux. Un vague sentiment de soulagement l’envahit. Ainsi donc, son goût pour la multiplication des siestes et les grasses matinées n’avait pas pris le dessus sur ses « obligations » officielles. Il avait réussi à se lever, se préparer et être présent avant même le Héraut.

A la grande stupéfaction de la « gracieuse Grâce » qu’elle était ce matin, voilà que lui aussi venait la saluer en mettant genou en terre ! Mais qu’avaient-ils donc tous en ce moment ? Ils n’avaient jamais fait ça jusqu’à présent. Quant à la Grâce gracieuse, réflexion faite, il n’avait pas tort de préciser la chose. Les titres n’apportaient pas automatiquement les qualités. Elle fut donc enchantée qu’il la trouvât gracieuse. Dirait-il encore ça dans six mois ? Wait and see ou qui vivra verra comme vous voulez.

En attendant, le petit baiser acheva d’enjoliver leur retrouvailles. Mais pas pour longtemps.

Un visage fermé, un sourire qui semblait forcé. Ainsi parut la baronne d’Andéol, maîtresse des lieux, Héraut d’Orléans.

Ninouchka sentit son cœur se serrer en la voyant. Une image de départ précipité, de fuite, s’imposa sans qu’elle ne puisse la chasser. L’appréhension douloureuse,  qui avait pris la place de la blessure ressentie, refit surface et remplaça illico le bonheur du jour.

Puis, ce fut la délivrance lorsque la blonde Blésoise prit la brune dans ses bras en une chaleureuse étreinte. Leurs yeux se croisèrent, s’accrochèrent quelques instants et comme par enchantement, la tension retomba. Sans un mot, elles venaient toutes deux de se redire leur profonde amitié. Une amitié très ancienne qui reprenait le dessus, leur permettait d’outrepasser les crises, les malentendus, les incompréhensions.

Mais le temps du réconfort fut de courte durée. Orléans restait sombre, grave et les premiers mots qu’elle prononça éclairèrent la scène d’une lumière étrange, un peu surréaliste.

Ninouchka, assommée par la nouvelle, éprouva le besoin de s’asseoir un peu. Elle écoutait Elisel, laissant son regard passer du Héraut à son futur vassal.

Repousser ? Il n’en était pas question puisqu’ils n’y étaient pas obligés. Tous ceux qui étaient là avaient fait l’effort de se libérer pour l’occasion. Elle ne pouvait leur faire ça. Mais surtout il y avait Raimbert et elle ne voulait pas repousser encore son anoblissement.

Quand Elisel se tut, Ninouchka se releva, prit la parole. Sa voix, déjà un peu basse et grave à l’accoutumée, s’était encore assourdie.


Quand je pense qu’il y a quelques jours seulement, elle accordait sa grâce à Raimbert …. C’est une bien triste nouvelle et je crois que c’est une perte importante pour notre Royaume. Nous prierons tout à l’heure pour que le Très-Haut accueille notre Souveraine auprès de Lui.

Elle se tut un instant, se donnant encore un petit temps de réflexion

Puisque nous n’y sommes pas obligés, maintenons la cérémonie. Tout le monde est là et parfois au prix d’un gros effort d’organisation.

Se tournant vers Raimbert, puis à nouveau vers Orléans

Et puis … je ne sais comment exprimer ce que je ressens … prenons cette cérémonie comme un hommage posthume à notre Reyne. C’est grâce à elle que nous sommes rassemblés autour de Raimbert. C’est grâce à elle qu’il a retrouvé son honneur, qu’il est de nouveau un homme libre. Vivons cette cérémonie comme un remerciement à notre Reyne défunte. Ne soyons pas tristes, soyons heureux d’avoir pu la connaître et d’être là grâce à elle. Elle nous a fait un beau cadeau, profitons-en

Elle espérait que ses mots traduiraient bien ses sentiments, qu'ils ne seraient pas mal pris. La mort de la Souveraine l'attristait vraiment mais elle était persuadée que reporter la cérémonie ne servirait à rien et, qu'au contraire, la maintenir leur permettait de penser à elle, de la garder encore un peu présente parmi ses sujets.


(édité pour rajouter la première partie du texte que j'avais carrément oublié de transférer Embarassed )


Dernière édition par Ninouchka le Lun 22 Mai 2017 - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raimbert

avatar

Messages : 10
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Dim 21 Mai 2017 - 13:54

Orléans arriva peu après, le visage fermé, l'air sombre. Sûrement une expression protocolaire sans doute. Elle donna l'accolade à la Duchesse puis se plaça face à l'assemblée...

La Reyne est morte...

La nouvelle tomba comme un couperet. Celle qui avait permis de débloquer la situation dans laquelle il était quelques jours plus tôt. Celle dont la Dauphine avait su lui faire confiance.
Le Royaume allait donc revêtir la lourde et sombre cape du deuil.
Orléans proposa de maintenir tout de même la cérémonie. Ne sachant trop quel aurait été l'usage, le Cévenol laissa la Duchesse s'exprimer avant de prendre la parole.


Cette nouvelle me fais l'effet d'une bain glacé. Ainsi j'apprends le trépas de celle qui nous permet de tous être rassemblés icelieu aujourd'hui.

Il marqua une pause, le temps de trouver ses mots

Je vous avoue ne pas savoir quel est l'usage en ces moments là, la situation est assez complexe et s'il le faut je suis prêt à revenir un autre jour, néanmoins je suis conscient que certains viennent de très loin pour cette occasion

Il balaya l'assemblée d'un rapide tour d'horizon avant de se retourner vers Orléans et la Duchesse

Si nous décidons de maintenir la cérémonie, je tiendrais cependant, si cela est possible que nous y incluions une prière pour Feu Sa Majesté ainsi qu'un temps de silence afin d'honorer celle qui a permis par sa grâce l'aboutissement de cet Hommage.

Telle était son désir mais il ignorait si ce qu'il demandait était vraiment faisable






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 805
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Jeu 1 Juin 2017 - 17:06

[Pitié, pas de lynchage pour le retard, je m'excuse platement !!]


Elisel avait acquiescé aux paroles de son amie, et du futur vassal. Une prière et un instant de recueillement lui paraissaient appropriés, et le reste de l'assistance ne semblait pas contre l'idée.
Aussi, elle s'avança pour commencer la cérémonie emprunte d'une solennité nouvelle, et s'adressa à tous, avant de se tourner d'abord vers le vassal, puis vers la suzeraine.


Nous sommes ici aujourd'hui pour témoigner de l'engagement entre le sieur Raimbert Allègre et la baronne Ninouchka du Val Ancien, jusqu'à ce que l'un d'eux décide de briser le lien qui les unira.

Le futur vassal doit promettre fidélité, conseil, et aide et service armé à sa suzeraine.
A noter qu'en tant que vassal d'une terre du Domaine Royal, vous ferez partie de l'arrière-ban royal. Ce qui signifie qu'en cas de levée de l'arrière-ban royal, vous devrez répondre, sans avoir besoin de l'accord de votre suzeraine au préalable.


Elle préférait toujours préciser, parce qu'on avait déjà essayé de lui faire le coup de la suzeraine absente, et le vassal ne voulait pas répondre sans avoir eu de directive de sa part.

En contrepartie, la suzeraine doit promettre protection, justice et subsistance.

Ce sont les deux parties du serment que je dois entendre en tant que témoin héraldique.
Tout le reste est à votre convenance.


Un regard vers l'un, puis l'autre, pour vérifier si tout était compris.

S'il n'y a pas de question, je propose d'adresser nos prières au Très-Haut pour la Reyne maintenant, suivi d'une instant de recueillement pour que vos pensées soient tournées vers elle lorsque vous prononcerez vos serments.

Si l'un de vous désire dire quelques mots pour elle, je vous en prie.
Vous pourrez ensuite dire votre serment quand vous le désirerez.


Croisant alors les mains sur son ventre, elle se recula pour se rendre à son poste, derrière son lectrin, se mettant en condition pour une prière.
Ironiquement, dans un coin de son esprit, elle pensa que pour une fois, la chapelle du Domaine aurait une fonction religieuse, même dans une cérémonie d'anoblissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raimbert

avatar

Messages : 10
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Jeu 1 Juin 2017 - 18:44

La Baronne acquiesca à la demande du Cévenol puis rappela a chacun les serment que l'Hommage attendait.
Le Blond répondit par un signe de tête afin de signifier sa compréhension des tenants et aboutissants d'un tel serment.

Elle proposa ensuite la prière pour la défunte Reyne. D'abord décontenancé, il s'attendait plutôt à ce que le recueillement vienne clore la cérémonie, le blond compris et partagea l'idée de la Baronne. C'était peut-être le plus bel hommage qu'on pouvait lui faire. Après tout, c'était elle qui avait permis tout cela, quoi de plus normal que ce soit elle qui ouvre le bal.

Un regard à la Duchesse, comme pour demander la permission de prendre la parole en premier, après tout, autant garder le meilleur pour la fin, et il brisa le silence de la chapelle.


Il y a quelques jours encore j'étais sans le savoir encore un paria, un indésirable en terres royales. Je pensais l'affaire close mais le passé reviens parfois au galop et je dois bien avouer que la surprise peut être brutale. Notre Défunte Reyne a su prendre en compte les doléances du gredin que j'étais alors afin de me permettre de marcher la tête haute avec une justice rendue. Je serais bien incapable de partir dans des discours trop longs et inutiles. A vrai dire je ne l'ai pas connu et pourtant, c'est elle qui m'a permis de laver mon honneur et qui nous permet d'être rassemblés icelieu. Je demande donc au Très-Haut de bien vouloir l'accueillir auprès de lui. A notre défunte Reyne de veiller sur nous depuis les cieux et à chacun ici présent de porter son souvenir et de l'honorer comme elle le mérite.

Il se tourna ensuite vers la Duchesse, silencieux, attendant qu'elle prenne la parole


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninouchka

avatar

Messages : 144
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Dim 4 Juin 2017 - 16:41

Comme elle l’avait proposé, rejointe en cela par Raimbert, l’idée de la prière et de l’instant de recueillement fut acceptée par le Héraut. Toute la cérémonie serait un hommage à leur Souveraine défunte.

Par un étrange raccourci de ses pensées, elle se dit que le dernier de ses vassaux sur Janville connaîtrait le même début de cérémonie que le premier. Elle jeta un regard à Galaad se demandant si il se souvenait de ce Credo que Lexhor avait demandé de prononcer et qui les avait tous un peu surpris.

Elle inclina la tête en signe d’assentiment lorsque Raimbert la regarda, quêtant le droit de prendre la parole.

Un peu en retrait, elle l’écouta et lorsqu’il se tut, elle s’avança


Raimbert a dit l’essentiel et je n’ai vraiment pas grand-chose à rajouter. Nous ne pouvons que prier et remercier le Tout-Puissant d’avoir mis notre bien-aimée Souveraine sur notre route et sur celle de notre royaume.

Elle ferma les yeux pour prier

"Des profondeurs, je crie vers toi, Seigneur,  écoute mon appel ; que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière" *

Puis du fond de sa mémoire ressurgirent des bribes de prières entendues quand elle était enfant

"Dieu des esprits et de toute chair, Toi qui as terrassé la mort, anéanti le Diable et donné la vie au monde qui est tien, Toi-même Seigneur, accorde le repos à l âme de ta servante défunte Lafa de Bussac dans un lieu de lumière, un lieu de verdure, un lieu de fraîcheur, où il n'y a ni douleur, ni tristesse, ni gémissement. Pardonne-lui tout péché commis en parole, en acte ou en pensée, car il n'est point d'homme qui vive et ne pêche pas. Toi seul, Tu es étranger au péché, Ta justice est justice pour les siècles et Ta parole est vérité, Tu es la vie et le repos de tes serviteurs" **

Elle rouvrit les yeux, laissant chacun à ses pensées pour un instant de recueillement.

Le silence emplit alors la petite chapelle et on aurait pu croire que la Reyne était là parmi eux tant elle semblait proche tout à coup.

Ninouchka eut un peu de mal à reprendre la parole. Au début sa voix fut un peu hésitante mais elle se raffermit petit à petit


Merci à tous d’être là pour accueillir avec moi un nouveau membre de ce que j’appellerais notre famille. Même si ce ne sont pas les liens du sang qui nous unissent, ce sont des liens puissants qui les valent bien.

Bienvenue donc à Raimbert que j’ai souhaité anoblir suite aux énormes services rendus au Duché d’Orléans lorsque j’ai eu l’honneur de le diriger. Il a encore servi sous le duc Arthur et encore un peu sous le duc Islington. Quand je parle de service, je veux dire qu’il s’est mis en danger physique pour m’aider et aider le duché d’Orléans en s’infiltrant dans une troupe de brigands.

Mes mots ne sont pas exagérés. Deux fois il a été laissé pour mort lors de combats. Deux fois il a tout perdu. Deux fois j’ai cru que nous ne le reverrions jamais. Je pense notamment à la fois où ses chefs l’envoyèrent seul devant Semur si mes souvenirs sont bons. Semur qui était défendue par des armées. Ils avaient besoin d’un éclaireur et ce fut Raimbert. Nous avons cru à cette époque qu’ils l’avaient envoyé, lui, parce que son double jeu avait été découvert mais ce n’était, heureusement pour nous, pas le cas.

En aidant Orléans, il aidait indirectement les provinces voisines et la Couronne. Pour rappel, il s’agit d’une époque où nous avions trois armées ennemies cantonnées à notre frontière avec le Berry et où les bandes de brigands du genre Fatum, Eldorado et Main de Laverna essayaient, et parfois réussissaient, à faire la loi. Vous aurez compris que notre duché, dans ces circonstances, était le verrou qui protégeait le Domaine Royal.

Sans des hommes courageux, qui acceptaient de s’infiltrer au sein des troupes brigandes, nous n’aurions sans doute pas pu résister autant que nous l’avons fait. Le soldat Raimbert fut un de ces hommes. A sa demande, le Capitaine Royal Kalwynn et moi avons accepté de le laisser partir en mission d’infiltration. Il a accompli sa mission pendant plus d’un an et demi. Une longue période pendant laquelle il a mis sa vie personnelle entre parenthèse.

A son retour, les choses n’ont pas été faciles pour lui. Le secret de son infiltration ayant été bien gardé, il fut traité comme un paria à l’Ost notamment où il passa pour un déserteur. Heureusement, quelques courriers, quelques échanges un peu vifs, de l'insistance et tout rentra dans l’ordre … sauf auprès de la Couronne. Mais ça je l'ignorais.

C’est là que notre Reyne défunte entre dans notre histoire car c’est grâce à elle que les dernières traces négatives de l’aventure ont pu être effacées.

C’est grâce à elle que, Raimbert et moi, allons pouvoir échanger ce serment de vassalité qui le fera entrer dans la noblesse d’Orléans.


Elle se tut, regarda son futur vassal, un sourire bienveillant sur les lèvres

Raimbert Allègre, approchez-vous … je vous écoute



Citation :
extraits de prières plus ou moins adaptés
* psaume 129
http://www.paris.catholique.fr/psaume-de-la-liturgie-des.html

** Dieu des esprits et de toute chair
Liturgie orthodoxe -  In Ensemble, éditions Bayard, Recueil œcuménique de chants et de prière.
http://croire.la-croix.com/Definitions/Priere/Prieres-pour-le-deuil/Prieres-pour-les-funerailles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raimbert

avatar

Messages : 10
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Lun 5 Juin 2017 - 17:09



S'ensuivit l'instant de prière. Le Blond leva les yeux vers la voûte de la chapelle recommandant au Très haut, dans une intime prière, l'âme de celle qui l'avait blanchi.
Le sort joue parfois de tristes tours. Fallait-il voir un signe dans ce décès qui survenait le jour même de la cérémonie ? Celle qui avait permis de franchir les embûches de ce long cheminement ne verrait pas l'oeuvre aboutir.
Le silence enveloppait doucement la chapelle dans un sublime voile de recueillement.

La Duchesse prit la parole, faisant remonter à son esprit bon nombre de souvenir. Ces longs moments passés dans l'ombre, ce retour à la lumière, laborieux, comme un vieil ermite qui après plusieurs jours passés dans l'obscurité aurait eu besoin de temps pour habituer à nouveau ses yeux à la lumière du jour. Les souvenirs qui commençaient à envahir son esprit furent écartés par l'invitation à prendre la parole.


Votre Grâce... Vous êtes l'une des personnes les plus droites que la noblesse Orléanaise puisse compter. Quand je me suis porté volontaire pour cette mission, je ne m'attendais pas à ce qu'elle prenne une telle ampleur. J'ai su trouver en vous un soutien indéfectible qui m'a permis de tenir bon malgré les difficultés que j'ai pu rencontrer. Je n'oublierai pas comment vous avez monté l'expédition qui m'a permis de regagner sain et sauf l'Orléans. Je salue d'ailleurs par la même occasion ceux ici présents qui y ont contribué. Je n'oublierai pas comment vous m'avez soutenu à mon retour alors que tout le monde me qualifiait de traître. Je n'oublierai pas comment,
il y a quelques jours, vous avez tenu à m'accompagner au Louvre, malgré tous les dangers que cela pouvait comporter, afin de vous porter garante de ma personne.


Il marqua une pause, Mit genoux à terre devant la Duchesse avant de reprendre d'une voix forte et claire

Moi, Raimbert Allègre, je vous promets devant cette assemblée et Orléans, devant le Très haut en cette chapelle et Devant la mémoire de Feue Notre Reyne D'être fidèle à partir de cette instant à vous Ninouchka du Val Ancien, de vous garder contre tous et entièrement mon Hommage, de Bonne foi et sans tromperie.

Il se tut un instant, laissant ses mots résonner dans le petit édifice

Je m'engage à vous prodiguer concilium en quelque point que vous désirerez. A me rendre disponible quelques soient les circonstances afin de vous conseiller en la meilleure manière qu'il soit, du mieux que me permette mes compétences.

Je m'engage à vous fournir Auxilium. A vous soutenir d'éventuelle difficultés de quelque nature que ce soit. Je met à votre service mon bras armé afin que nul à partir de cet instant ne porte atteinte à votre personne ou à votre honneur sans en payer le prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninouchka

avatar

Messages : 144
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Mar 6 Juin 2017 - 16:51

Emue ! Oh oui, elle était émue la duchesse !! Comment ne pas l’être quand un homme de la trempe et de la valeur de Raimbert Allègre vous promettait de vous être fidèle, de vous conseiller, de vous protéger, vous et votre honneur ?

Comment rester insensible aux paroles prononcées ? Des paroles qui la mettaient sur un piedestal et qui, par conséquent, lui donnaient encore plus de responsabilités.

Elle allait devoir faire en sorte de ne pas le décevoir, ne pas lui faire regretter de l’avoir acceptée comme suzeraine.

Quand il se tut, elle attendit quelques instants, le temps que son émotion s’apaise.

Faisant un pas vers le soldat, se penchant légèrement vers lui, elle lui tendit ses deux mains ouvertes, les paumes tournées vers le haut pour qu’il puisse y déposer les siennes.

Adoptant un ton très officiel, elle dit


Nous ne doutons pas un seul instant de votre fidélité, de votre loyauté envers nous. Vous en avez fait la preuve au péril de votre vie et nous sommes intimement persuadée que vous recommenceriez si nécessaire. Nous sommes absolument convaincue qu’en vous accordant notre confiance, elle est bien placée.

C’est pourquoi, nous, Ninouchka du Val Ancien, duchesse de Tremblay-en-Chartrois, baronne de Janville, dame de Talcy et de Nibelle, acceptons votre serment. A notre tour, nous vous promettons protection, justice et subsistance. Pour qu'il en soit ainsi, nous vous confions la terre de Germonville dépendante de notre baronnie de Janville.


Lâchant les mains de celui qui était désormais son vassal, elle prit l’épée qui attendait dans son fourreau. C’était la même épée pour tous ses vassaux. Une sorte de signe de ralliement. Seule l’initiale sur le pommeau les distinguait l’une de l’autre.

L’aidant à se relever, elle la lui tendit


Raimbert Allègre, seigneur de Germonville, recevez cette épée qui marque votre entrée dans la noblesse d’Orléans et dans notre maison. Faites-en bon usage, ne la mettez jamais qu’au service du droit et de la justice.



Il ne restait qu'à se tourner vers Orléans pour s'assurer que tout avait été fait correctement. Allait-elle faire les gros yeux ou serait-elle satisfaite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 805
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Jeu 8 Juin 2017 - 14:47

Elisel s'était tenue silencieusement en retrait durant toute la cérémonie, les laissant exprimer tout ce qu'ils ressentaient par rapport au décès de la Reyne, puis par rapport à leur engagement respectif.
C'était beau, c'était puissant, et elle aurait aimé ponctuer le tout d'un scel sonore qui aurait retenti dans toute la chapelle.

A la place, étant donné les circonstance, elle resta sage et discrète, et apposa sans un bruit sa matrice sur la cire chaude qui coulait en bas du parchemin.
En attendant que la cire refroidisse, elle parcourut encore une fois l'assistance des yeux, et hocha la tête en souriant à l'intention de son amie qui la regardait, comme si elle avait besoin d'être rassurée alors qu'elle avait déjà effectué ce rituel plusieurs fois.

Finalement, elle roula le contreseing et vint au devant de Raimbert, lui tendant des deux mains.


Mes félicitations, Seigneur Raimbert. Soyez le bienvenu dans la noblesse d'Orléans.
Voici votre acte d'anoblissement. J'en rangerai une copie à la bibliothèque héraldique parisienne dès mon retour à la capitale, c'est elle qui fera foi.

Je gage que Ninou aura déjà répondu à la plupart de vos questions, mais si jamais vous avez besoin, n'hésitez pas à m'écrire, ou à venir me voir à l'hérauderie.
J'essaye d'être disponible au maximum.



Spoiler:
 

Edit : Désolée, par vu avant. Forumactif fait des affichages pourris, comme d'hab. Patente en bonne présentation ici : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=91060686#91060686
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raimbert

avatar

Messages : 10
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   Lun 19 Juin 2017 - 10:32

Le Cévenol avait déposé ses mains dans les mains de la Duchesse lors de l'Hommage. C'est le regard plongé dans le sien qu'il avait confié et qu'il reçu sa promesse.

Le Blond sentit ses poils se hérisser alors qu'elle faisait volte face pour récupérer une épée qu'elle lui présenta ensuite. Il laissa courir son regard le long de l'arme. C'était une belle lame, un présent magnifique et lourd de symbolique.
Il ne put réprimer un pincement au cœur à l'idée de laisser son arme actuelle de côté après tout ce qu'il avait affronté avec elle mais c'était la le début d'une nouvelle vie, d'un nouvel homme. Enfin, peut-être pas nouveau car c'est son passé qui l'avait mené là mais il serait ad minima bien différent. Il lui faudrait s'y faire.

Un sourire s'afficha lorsqu'elle l'appela par son titre. La Noblesse lui avait toujours paru inaccessible, comme un rêve d'or qu'entretiennent tous les enfants et voilà qu'au final il y entrait, grâce à une femme des plus respectables qui soit.

Il ceignait sa nouvelle lame quand Orléans revint vers lui, lui présentant le contreseing.

Il saisit le parchemin avec mille précautions, de crainte de l'abîmer ou le voir subitement se réduire en poussière pour on ne sait qu'elle raison.
Il courba ensuite l'échine devant les deux femmes.


Votre Grâce, Orléans, Sachez que je ferais tout mon possible pour me montrer digne de l'honneur qui m'a été fait ce jour et tâcherai de veiller à faire perdurer le prestige de la noblesse Orléanaise.

Ne sachant trop si le moment était déjà venu de se relever, il resta à genoux devant elles, attendant un signe ou une invitation à se relever


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anoblissement de Raimbert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anoblissement de Raimbert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Comté] Le Coudray-Salbart
» [coupable]23/02/1455-Akxos-Usurpation
» [RP] Salle de Réception - Anoblissement Brock
» Antichambre d'anoblissement
» Acte d'Anoblissement: Premier Chevalier de la Table Ronde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Andéol :: Le Domaine d'Andéol :: La chapelle Saint Valentin-
Sauter vers: