Domaines de la famille d'Andéol - Site rattaché aux Royaumes Renaissants
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les courriers d'Elisel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Mar 28 Mai 2013 - 1:30

Citation :
D'Elisel d'Andéol, Baronne de Beaune-en-Gâtinais,
A Aeglos d'Orkney, intendant chargé des mobilisations.

    Suite à la levée de ban royale, en vertu de notre promesse d'auxilium, nous nous sommes engagé auprès d'Orléans à verser compensation pour notre absence du front.

    Nous vous contactons donc dès à présent pour connaître les modalités de paiement : dates, délais, façon de procéder...
    Pouvons-nous payer exclusivement avec du maïs en remplacement du mélange pain et maïs ?

    Avec nos sincères salutations,


A Blois, ce vingt-huit de mai mil-quatre-cent-soixante-et-un.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Mar 28 Mai 2013 - 2:20

Citation :
A tous les Blésois et aux visiteurs de notre bonne ville,
Au Gouverneur d'Orléans,

Nous, Elisel d'Andéol, maire légitime de Blois, annonçons par la présente qu'en raison du fractionnement du travail à la mine, l'arrêté municipal du 15 avril 1460 concernant la prime aux mineurs n'est plus applicable, et est donc abrogé.


Rédigé à Blois, ce 28ème jour de mai 1461



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Ven 12 Juil 2013 - 15:38

Citation :
A Ayena d'Alquines, Directrice guettée de DECO et amie,
De nous, Elisel d'Andéol, couturière aux mains et aux yeux usés.

Le bon jour à vous, chère revenante.


    Vous savez fort bien que je vous pardonne, avant même que vous n’ayez à vous justifier. Après tout, ai-je moi-même demandé des nouvelles ? J’espère seulement que votre maternité ne vous fatigue point trop et qu’elle vous apporte plus de joies que de peines, pour surmonter votre deuil avec moins de douleur.

    Le défilé de la guilde s’est déroulé quasiment sans anicroche. Le public était nombreux, et les belles toilettes de sortie. La Reyne était là, vous rendez vous compte ? Et de grandes figures d’Empire également.
    Les tenues qui défilaient étaient de qualité, un peu toutes le même style peut-être, et parfois très avant-gardiste, en particulier le modèle de Maistre Attia dont vous avez pu entendre parler.
    Côté couleurs, les couturières des Doigts d’Or s’étaient apparemment passé le mot, et l’été sera très rouge. Le Manoir des Artistes était plutôt teinté de bleus et violets, et nous avons présenté une tenue verte – la seule du défilé !- pour Keyan, et sarcelle et incarnadin – le compterez-vous comme une teinte de rouge ? - pour moi-même. Nous n’avons osé utiliser ni vos créations ni celles de Plume, sans votre présence. Ce seront des modèles à proposer pour le prochain défilé...

    Effectivement, nous avons recruté des hôtesses d’accueil pour l’atelier, car nos nerfs fatigués ne nous soutenaient plus. Entre l’accueil, la prise de commande, l’administratif, l’archivage, et notre charge au Louvre, même les nuits n’y suffisaient plus. Nous n’avions plus de temps pour la couture, alors que vous savez bien que c’est là notre préférence.
    Cependant, n’ayez crainte, les personnes recrutées font partie de habituées de l’atelier. Leurs familles - Monmouth et Montbazon-Navaillès -, fréquentant régulièrement le lieu, nous avons pensé que ce serait un premier pas vers ce projet de mécénat dont nous parlions régulièrement entre nous.
    Ai-je bien fait, en votre absence ? Maintenant que vous êtes sortie de votre retraite, nous allons pouvoir faire avancer ce sujet.

    J’ai hâte d’avoir de vos nouvelles, et j’espère, de vous croiser cet été. Peut-être pourrions-nous convenir d’un rendez-vous à Paris, pour refaire les réserves de l’atelier en fournitures diverses et variées ?
    A ce moment, je vous livrerai le secret de ce fameux paquet. En attendant, je vous laisse la surprise. Un indice cependant, mais qui je pense vous aidera bien trop : pointu.


    Avec mon amitié sincère,
    Eli




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Dim 14 Juil 2013 - 16:59

Citation :
D'Elisel d'Andéol, Baronne de Beaune-en-Gâtinais,
A Lexhor d'Amahir, Prince de Montlhéry,
A Arthur d'Amahir,

Nos salutations sincères,



    Nous vous écrivons ce jour pour vous parler d'une amie chère, perdue seule au fin fond d'un Languedoc qui se perd sur le chemin du Sans-Nom en se détachant de la couronne de France.
    Veuve depuis près d'un an, elle a eu de son mariage un nourrisson, et recherche pour lui la protection d'un mari et d'un foyer. En effet, à tout juste dix-huit printemps, elle s'aperçoit ne pas pouvoir assumer seule son éducation.
    Royaliste convaincue (Elle a déjà eu poste au Louvre), refusant de rester auprès d'un gouvernement indépendantiste, elle cherche donc un endroit où recommencer une nouvelle vie.
    Or, pour le moment, un Berrichon lui fait des avances, le triste sieur Alleaume, pour son fils. Vous conviendrez que pour une royaliste, se retrouver en terre berrichonne est tout sauf une sinécure, surtout quand on les sait terre d'asile de brigands...

    Nous avons alors pensé qu'Ayena de Talleyrand, Dame d'Alquines (Artois), Baronne de Crussol (Languedoc), héritière du Vicomté de Gex (Savoie), ne pourrait être mieux accueillie et protégée qu'au sein de la famille d'Amahir, par un mariage contracté avec Messire Arthur, jeune homme ayant il me semble atteint l'âge de raison depuis peu.

    Nous espérons que cette proposition retiendra votre attention, et qu'une rencontre ou un échange de missive pourra s'ensuivre entre les deux jeunes gens afin qu'ils fassent plus ample connaissance, et que l'histoire se termine par une heureuse conclusion.

    Dans l'attente, nous prions que le Très-Haut vous garde, et vous guide dans votre réflexion.



Respectueusement,

Depuis Blois, ce quatorze de juillet mil-quatre-cent-soixante-et-un.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Mar 16 Juil 2013 - 13:50

Citation :
A Ayena d’Alquines,
D’Elisel d’Andéol,

Salutations paniquées !


    Ma Chère, s’il-vous-plaît, dites-moi que vous n’en êtes pas arrivée à de telles extrémités ?! Je peux comprendre qu’il vous faut un protecteur, un mari, pour votre enfant. Mais je vous en prie, ne prenez pas le premier venu.
    Le Berry est terre de brigands ! Parole de maire dans une ville frontalière !  Comment vous, attachée à la Royauté comme vous l’êtes - ou alors vous avez fort bien caché votre jeu, et je me suis fait duper ?-, pouvez songer à monter vous installer là-bas ?
    Ne préféreriez-vous pas une terre orléanaise, emplie de bonnes gens dévouées à la cause royale, ou au moins ne songeant pas à devenir indépendants ? Tout, mais pas le Berry ! Quoique, il faudrait aussi éviter l’Anjou, la Bretagne, la Gascogne, le Béarn, l’Armagnac et Comminges, Toulouse, le SERG… Hum… Venez en Orléanais, point ! Nous avons quelques hommes à marier, ils seraient bien difficiles de ne point accourir réclamer votre main !
    Je vais me fendre d’une ou deux lettres, immédiatement après la vôtre, et nous verrons bien. Et je vous interdis de donner une quelconque réponse positive à ce Berrichon ! Par contre, vous avez tout loisir de le faire mariner le plus longtemps possible, avant de finalement refuser. Cela me vengera des lettres qu’il écrit à mes administrés pour les attirer dans son Duché, en nous dénigrant.

    L’Office de la Garde-robe est bien calme, nous avons encore un peu de mal à nous organiser, surtout en cette période de transition. Durant le règne de feu Eusaias, les tenues de Sacre avaient déjà été commandées sans être passées par nous, nous laissant les enfants royaux à habiller en catastrophe. Nous avons fait au mieux, en comptant sur les couturières de la Guilde.
    Nous avons en effet décidé de passer commande en priorité à la GFA, charge aux responsables des ateliers de transmettre ensuite en interne, puisqu’il n’existe quasiment plus de fournisseurs royaux. Ainsi, les trois ateliers étaient représentés au Sacre, et le Manoir et DECO aux funérailles du Roy.

    Nous avons mis très longtemps à obtenir les goûts vestimentaires du Roy et de la Reyne, et le peu d’occasions de sorties - occupés qu’ils étaient par la guerre – ne nous ont pas vraiment permis de leur faire confectionner une garde-robe digne de ce nom.
    Pour ne plus être prises de court les prochaines fois, nous avons dans l’idée de créer un catalogue réservé à la Royauté, une garde-robe pour toutes les occasions qui pourraient survenir dans la vie du Souverain et de sa famille - deuil, sacre, chasse…- , et que nous n’ayons plus qu’à ajuster, reprendre en fonction des mesures royales. Les toilettes demandées pour une occasion spéciale seraient alors réalisées par les fournisseurs royaux, que nous comptons recruter sur concours.
    Qu'en pensez-vous ?

    A propos de la Guilde, elle aussi est bien calme. Peu de monde arpente les couloirs, et je reconnais bien volontiers l’avoir délaissée moi-même un long moment. Je crains que Bonne Mémé ne finisse par la fermer, faute de membres actifs. Les projets que nous avions au début, que sont-ils devenus ? Parfois, je me dis que nous avions des idées irréalisables, et que la Guilde n’est plus qu’un regroupement d’ateliers, loin de l’émulation initiale recherchée...

    Enfin, l’automne et le prochain souverain apporteront peut-être un vent nouveau et du changement dans la mode françoise…

    Quel que soit l’avenir, les jeunes femmes devront toujours porter vestures dignes de leur rang, et je me ferai une joie de coudre pour vous. (Vraiment, vous devriez venir me voir, et avant cet hiver serait le mieux…) Vous avez encore bien le temps pour l’amour, occupons-nous donc de la séduction pour le moment !


Avec mon amitié, à bientôt.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Mar 30 Juil 2013 - 15:06

Citation :
A Ayena d’Alquines,
D’Elisel d’Andéol,

Salutations apaisées…



    Très chère, je prendrai un autre pari à votre encontre : celui de me blanchir les cheveux avant l’heure. Moi qui me targuais de ne point encore subir les outrages du temps, j’ai vieilli de plusieurs années avec une seule lettre ! Si fait, il vous faut un mari, cela est maintenant prouvé, et je me suis attelée à la recherche, même si je n’ai point encor de réponse.

    Ainsi, vous comptez monter en Orléans ? Mes fiefs vous sont grands ouverts, je serai heureuse de vous y accueillir ! Ne vous inquiétez pas,  je ne pense pas le regretter. Et si je vous enferme, pour vous empêcher de repartir, j’espère que vous ne m’en voudrez pas. Ou alors, je ferai en sorte de vous ensevelir sous tellement de tissus que vous n’aurez plus la force de vous relever.

    Quand donc comptez-vous prendre la route ? Les chemins sont peu sûrs en ce moment, j’espère que vous avez prévu une escorte. Tenez, il y a quelques jours à peine, Saint-Aignan est tombée aux mains de brigands. Quand je vous disais qu’il ne fallait pas aller en Berry…
    Savez-vous combien de temps durera votre voyage ? Que je puisse faire préparer la chambre pour vous héberger dignement à votre arrivée. Et nous pourrons alors parler confortablement du Roy et de la Couture, en long, en large et en travers.

    Je ne crois point que notre nouveau souverain ait pris femme, mais qu’importe. Je vous apprendrai à coudre pour la Royauté, et pour les hommes en même temps ! Après tout, il n’y a pas grandes différences : les formes ne sont pas aux mêmes endroits, mais le principe est identique. Une perle est une perle, quel que soit le support.
    Si nous ne pouvons relancer la mode du hennin, nous relancerons celle des houppelandes à freppes.

    Ne serait-ce pas d’ailleurs une idée pour un prochain défilé ? Honneur aux hommes ! Vous allez me dire que la GFA ne vit plus que par les défilés, mais c’est au moins un début, n’est-ce pas ? Nous avons déjà fait un défilé d’automne, un défilé de printemps. Un défilé d’hiver nous manque encore.
    Les Aiguilles Déchaînées ne sont pas parues depuis fort longtemps également, une publication serait une bonne surprise. Peut-être pourrais-je interroger le Roy sur ses goûts afin d’en publier un article ? Et puis, relayer le concours ? Je voudrais cependant que l’AD reste apolitique, est-ce possible avec de tels sujets ?
    Vraiment, la santé de la GFA m’inquiète, de nombreuses questions tournent en mon esprit, et aucune ne trouve réponse. La rentrée sera un tournant décisif, et pour tout vous avouer, je compte sur vous, si jamais Bonne Mémé est trop lasse. Ce n’est pas le Louvre, mais c’est tout proche…

    Nous aurons l’occasion d’en reparler, mais pensez-y, durant votre voyage.
    Que la route vous soit clémente, j’en prierai le Très-Haut.


A très bientôt,



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Dim 18 Aoû 2013 - 18:57

Citation :
A sa Seigneurie Actarius d'Euphor,
D'Elisel d'Andéol, Baronne de Beaune-en-Gatinais,

Salutations respectueuses,


    Nous vous confirmons que nous assisterons aux festivités, non point en tant que jouteuse, mais en simple spectatrice.
    Nous accompagnerons donc la délégation orléanaise qui se rend en vos terres.


En attendant de pouvoir vous présenter mes respects, que le Très-Haut vous garde.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Dim 18 Aoû 2013 - 19:17

Citation :
A Demoiselle Rosemay,
D'Elisel d'Andéol, Baronne de Beaune-en-Gatinais,

Salutations,


    Nous avons pu suivre depuis quelques temps votre parcours, et avons constaté votre investissement pour le Duché d'Orléans et sa capitale. Aussi, nous aimerions vous engager comme Dame de Compagnie, afin d'avoir près de nous personne vive d'esprit, travailleuse et prometteuse, pour aider à nous apprêter et nous accompagner lors de voyages ou de réceptions.
    Les rumeurs nous ont fait part d'un mariage prochain avec le Sieur Tomrone. Ses qualités nous semblant comparables aux vôtres, nous l'accueillerions également bien volontiers dans notre mesnie, plusieurs postes étant à pourvoir.  

    Nous espérons que cette proposition sera lue d'un oeil favorable, et obtiendra une réponse positive.
    Vous vous invitons, ainsi que votre compagnon, à en discuter si le coeur vous en dit en mon Domaine d'Andéol, proche de Blois.


Dans l'attente, que le Très-Haut vous garde.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Jeu 22 Aoû 2013 - 23:30

Citation :
A Ayena d’Alquines,
D’Elisel d’Andéol,

Salutations impatientes



    Chère amie, l'une de nos lettres se serait-elle perdue en route, ou bien mon faucon vous aurait-il survolée sans vous voir, alors que vous êtes déjà partie ? Nulle nouvelle de votre départ, ni de votre arrivée en Orléanais...

    J'espère que vous n'avez point encore pris la route, ou n'êtes pas trop éloignée de votre Lenguadoc : les Comtes du Tournel organisent des joutes en leur domaine à partir du vingt d'août, et j'y accompagne la délégation orléanaise. Point pour jouter, mais en tant que simple spectatrice. Et avec l'idée avouée que nous pourrions nous retrouver pour faire le trajet retour ensemble, si le coeur vous en dit.

    J'ai laissé des instructions à mes gens pour vous recevoir, si par malheur nous nous croisions sans nous voir. J'espère que vous n'y verrez nulle fuite, alors que je n'aspire qu'à vous accueillir, et viens même à votre rencontre.

    Dans l'attente, que le Très-Haut veille sur vous.


A très bientôt,



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Lun 16 Sep 2013 - 11:31

Citation :
A tous les Blésois et aux visiteurs de notre bonne ville,
Au Gouverneur d'Orléans,

Nous, Elisel d'Andéol, maire légitime de Blois, abrogeons l'arrêté municipal du 30 novembre 1458 sur la régularisation du commerce du poisson, en raison de sa difficulté d'application.
Le poisson vendu en dessous de 17,30 HT n'est donc plus réservé à la mairie.

Nous en profitons pour rappeler que la mairie s'engage à racheter tout poisson en dessous de 16,70 écus HT présent sur le marché.


Rédigé à Blois, ce seizième jour de septembre 1461



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Sam 4 Jan 2014 - 12:47

Citation :
A tous les Blésois,
A la Chambre des Elus,

Afin de fêter dignement la nouvelle année qui commence, nous, Elisel d'Andéol, maire légitime de Blois, annonçons que la part municipale des impôts ne sera pas prélevée durant la première quinzaine de janvier.
Ainsi, la taxe foncière passe à 9 écus par champ et par échoppe, et reviendra à 12 écus pour la levée du 15 janvier.

Nous prions que le Très-Haut vous protège pour cette année 1462, et souhaitons qu'elle soit ainsi emplie de bonheur, et vous garde en bonne santé.


Elisel d'Andéol,
Maire de Blois
Ce quatrième jour de janvier 1462



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Jeu 30 Jan 2014 - 0:29

Citation :
D'Elisel d'Andéol,
A Demoiselle Rosemay,

Salutations,

    Les effusions en public ne sont pas dans mes habitudes, surtout quand de nombreuses personnes sont passées avant. J'ai l'impression d'une redite, et que les mots finissent par sonner creux. D'où ce court billet, peut-être moins éclatant, mais néanmoins sincère.

    Je tenais à vous féliciter pour ces mois passés au poste de bailli, et à vous remercier pour votre implication, et votre disponibilité, même à des heures indues. J'espère avoir l'occasion un jour de vous recroiser en d'autres endroits, afin de partager autre chose que des heures de travail.

    D'ici là, je vous souhaite un bon repos (relatif peut-être, si d'autres activités sont dans vos projets) loin de la CdE et de ses mandats incessants.



Au plaisir, sincèrement,


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Lun 17 Mar 2014 - 0:19

Citation :
D'Elisel d'Andéol, Maître de la Garde-robe Royale
A Demoiselle Aemilia d'Amahir de la Louveterie, couturière au Manoir des Artistes

Salutations,


    Croyez bien que la nouvelle de votre arrivée imminente nous apporte une bouffée d'air salutaire, au moins aussi frais que ce printemps que vous amenez en la capitale.

    Afin de ne pas tarder inutilement s'il s'avérait y avoir des retouches à effectuer, nous vous prions de vous rendre au Louvre dès votre installation effectuée.
    Une visite entre None et Vêpres, en salle de rencontre des fournisseurs royaux, nous permettra de contrôler votre ouvrage, avant de le présenter à sa Majesté, qui aura alors fini sa journée en salle du plaid et sera disponible pour des essayages.


Que le Très-Haut vous garde tout le long de la route,


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Jeu 10 Juil 2014 - 15:33

Elisel a écrit:
D'Elisel d'Andéol, couturière de l'atelier DECO,
A Lizbeth Leonore Vellini,

Salutations sincères, ma Dame.


    Vous trouverez en accompagnement de ce pli l'ensemble des tenues demandées, avec cependant quelques écarts par rapport à votre demande.
    Ainsi, alors que j'utilise habituellement un damas pour la cote du modèle pour votre robe de mariée, je n'ai point trouvé de tissu rouge à motifs noirs qui m'agréait. J'ai donc pris une simple soie unie, préférant broder des rubans de soie noire à divers endroits de la surcote.
    J'espère que cela conviendra tout de même à votre demande.

    Pour vos demoiselles d'honneur, l'une d'entre elles souhaitant de l'or, l'autre du jaune, la troisième une teinte vive, j'ai considéré qu'un damas d'or conviendrait à tout le monde. Le tissu est assez clair, avec des reflets changeants brillants dus à l'alternance des fils de chaîne et de trame.
    Toutes trois présenteront ainsi une certaine unité, tandis que les soies unies des surcotes sont toutes différentes : une indigo et une bleue, j'ai choisi la troisième verte pour compléter.

    J'espère que l'ensemble vous satisfera, afin que votre mariage se passe sous les meilleurs hospices.
    Je prierai en ce sens le Très-Haut pour qu'il bénisse votre union.

Avec toute ma considération,


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Mar 22 Juil 2014 - 1:18

Elisel a écrit:
De la Baronne Elisel d’Andéol, Maître de la Garde-Robe Royale,
A Son Altesse Royale Charlemagne de Castelmaure-Frayner, Grand Chambellan de France,

    Au vu de l’inutilité de notre présence au Louvre, nous vous informons que nous suivons, avec retard mais autant de conviction,  les traces de notre supérieur, et vous présentons notre démission du poste de Maître de la Garde-Robe.

    Nous espérons que nos successeurs auront assez de foi en leur poste pour supporter l’ignorance qu’on leur portera, les commandes soi-disant en urgence, les efforts qui s’avèrent inutiles, et l’absence de reconnaissance. Puisse un de leurs projets aboutir un jour.


Avec nos salutations les plus respectueuses, quoique désabusées,


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Jeu 19 Fév 2015 - 0:05

Elisel a écrit:
D'Elisel d’Andéol, Poursuivante d'Orléans,
A Luigi Albergati, Prévôt de l'Orléanais,

Salutations

    Préparant actuellement une demande d'anoblissement sous l'égide d'Orléans, je vous sollicite afin d'obtenir renseignements sur la potentielle future vassale.
    Pourriez-vous donc vérifier que Garance de Chéroy [IG : Garance_ ] ne possède pas de casier judiciaire, ni en Orléanais ni ailleurs ? Et si cela est avéré, pourriez-vous me fournir une attestation de casier vierge ?

En vous remerciant par avance, je vous adresse mes salutations sincères,


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Jeu 19 Mar 2015 - 19:25

Elisel a écrit:
D'Elisel d’Andéol, chef du port de Blois,
A Ursus de Valbois, Duc d'Orléans,

Votre Grasce, que le Très-Haut vous garde.


    Etant convaincue, suite à la motivation de certains Blésois, qu'il me faut enfin mettre en ordre les affaires du port de Blois en souffrance, je me permets de vous envoyer ci-joint une proposition d'avenant concernant le contrat de gestion portuaire qui avait été signé en mars 1458 entre le Duché et les investisseurs du port.
    Cet avenant reprend trois points qui ont été discutés maintes fois entre les investisseurs et validés, sans que la version finale ne soit soumise au duché, sachant que seul un des articles concerne le Duché.

    Vous êtes seul destinataire de ce courrier, puisqu'à l'époque Son Altesse Lexhor d'Amahir avait signé lui-même le contrat. Nous vous laissons le loisir de décider avec qui discuter de la décision à prendre quant à cette ratification. Nous vous prions seulement de n'être point aussi lent que nous, afin que ces points soient enfin officialisés.


En vous remerciant par avance, je vous adresse mes salutations les plus sincères,

Faict à Beaune-en-Gâtinais,
Le dix-neuf de mars mil-quatre-cent-soixante-trois



Pièce jointe 1 : avenant du contrat

Citation :
Avenant n°1 au contrat de concession portuaire signé au mois de mars 1458 entre le Duché et les investisseurs du port de Blois

Afin de garantir la bonne gestion du port de Blois, les modifications suivantes sont apportées au contrat initial.

  • Précision quant au choix du chef de port

Citation :
Article 16 : Du Chef de port

Il est nommé par le Duché d'Orléans et officie avec le Commissaire aux Mines et aux Grands Travaux. Le Duché se réserve le droit de le révoquer à tout moment si une faute est avérée après en avoir averti les différents investisseurs.
Il est choisi en concertation avec les investisseurs dans le but d'assurer la meilleure gestion possible dans l'intérêt commun.

Le Chef de port est choisi successivement dans chacune des familles des investisseurs, celles-ci décideront des modalités de sélection de leur candidat.
Son mandat est fixé à 2 mois, tacitement reconductible.
Si aucun membre des familles d'investisseurs n'est disponible, un appel à candidature sera lancé à Blois, et les dossiers examinés par les investisseurs et le Duché, afin de choisir la personne adéquate.

  • Précisions quant à la prise de décision des investisseurs

Citation :
Article 20 : De la prise des décisions

Pour toute décision à prendre et pour laquelle un vote sera nécessaire, celui-ci sera établi sur une durée de sept jours. Chaque investisseur sera prévenu par courrier du début et fin de ce vote. Son absence au vote sera considérée comme simple abstention. Une majorité des voix affirmera le résultat du vote .
Les courriers concernant les votes pour la construction des bateaux seront envoyés par le chef de port.
Les autres demandes seront envoyées par la personne qui demande un vote.

  • Conformément à l'article 19 du contrat initial, changement de répartition du capital

Citation :
La répartition actuelle du capital des investisseurs est la suivante :

1) La famille Riveroy ........................................ 2 400 écus
2) La maison Sorel............................................ 3 780 écus
3) La famille d'Andéol........................................ 1 470 écus
4) La famille de la Neustrie................................ 1 850 écus
Sous total ........................ 9 500 écus
5) La ville de Blois représentée par son Maire........ 999 écus
Total :……………………….. 10 499 écus

Le présent avenant a été établi à Blois au mois de mars 1463, en six exemplaires.
Chacune des parties confirme avoir reçu un exemplaire.

Joshin de Riveroy, pour la famille Riveroy
Signature

Elisel d'Andéol, pour la famille d'Andéol
Signature

Bourguignon de Sorel, pour la maison Sorel
Signature

Islington de la Neustrie, pour la famille de la Neustrie
Signature

Shantaram, pour la ville de Blois
Signature

Ursus de Valbois, Duc d'Orléans, pour le Duché d'Orléans
Signature


Pièce jointe 2 : le contrat initial, pour mémoire


Citation :
Contrat de concession portuaire


Entre les soussignés :

1) Le Duché d'Orléans représenté par sa Grasce Lexhor d'Amahir ci-après dénommé “le Duché”,

et

2) La famille Riveroy
3) La maison Sorel
4) La famille d'Andéol
5) Islington et Alienor de la Neustrie
6) La ville de Blois représentée par son Maire
Ces différentes familles représentant la société des gestionnaires du port dit « l’exploitant »
Il a été convenu ce qui suit :

Article 1 : L’objet
Conformément aux dispositions ducales, Il est d’abord rappelé que les ports appartiennent au duché d'Orléans. Il sont financés par des fonds publics (duché) et/ou privés (investisseurs). Le présent contrat entre le Duché d'Orléans et les investisseurs régit le détail des modalités de l'investissement.


Article 2 : Engagement unanime des investisseurs :

Le contrat mentionné à l’article n° 1 ne pourrait être signé qu'après acceptation officielle par les investisseurs des modalités mentionnées ci-dessus.


Article 3 : Formation du capital de la société

L a société est formé des investisseurs suivants avec leurs mises de fond initial :
1) La famille Riveroy …………………………………………………2 200 écus
2) La maison Sorel……………………………………………………4 100 écus
3) La famille d'Andéol………………………………………………2 200 écus
4) Islington et Alienor de la Neustrie…………………… 1 000 écus
Sous total ……………………………. 9 300 écus
5) La ville de Blois représentée par son Maire… : 999 écus
Total :……………………….. : 10 299 écus

Ces montants constituent les apports minimum et pourront être ultérieurement complétés en fonction des besoins financiers du port et de la capacité contributive de chaque investisseur .


Article 4 : Parts représentatives des apports et droit de préemption du duché

Les apports de chaque investisseur sont représentés par des parts en proportion du montant apporté qu’il s’agisse de biens en nature ou de fonds
Le Duché d'Orléans se réserve le droit de racheter tout ou partie des parts acquises par un investisseur privé.


Article 5 : L’exploitant

L'exploitant représentant les différents investisseurs s’engage à se mettre à la disposition du Duché en vu d’exécuter la construction et l'exploitation du port et du chantier naval du port de Blois


Article 6 : Durée du contrat

Le présent contrat est conclu pour une durée illimitée.
L'exploitant peut cependant résilier le contrat moyennant un délai de préavis de 1 mois.
Le Duché peut résilier le contrat moyennant un délai de préavis de 2 mois
En cas de résiliation du présent contrat, le Duché s'engage à rembourser les frais encourus par l'exploitant pour la mise en conformité du chanter à savoir la somme de 7 000 écus(A parfaire)


Article 7 : Soutien logistique

L'exploitant a un bureau à sa disposition au château d'Orléans, ce bureau sera accessible au CAM du Duché.
L'exploitant s'engage à toujours pouvoir recevoir dans les installations portuaires un bateau du Duché.
Afin d’exécuter au mieux sa mission, l'exploitant recevra les informations nécessaires et utiles relatives aux attentes du Duché tant au niveau économique que militaire.


Article 8 : Le mandat

Pour l’exécution des tâches décrites à l’article 1er, pour lesquelles l'exploitant représente le duché vis-à-vis des tiers, le Duché lui remettra une attestation que l'exploitant pourra présenter aux tiers sur demande.


Article 9 : charges fiscales

Elles sont fixées par le duché d'Orléans. Les bateaux appartenant aux investisseurs et au duché en sont exonérés.
Les autres bateaux doivent s'en acquitter. Elles sont redistribuées au prorata des sommes investies par les différents investisseurs, privés ou publics. Néanmoins, le duché d'Orléans percevra l'intégralité des taxes perçues durant les trois premiers mois de fonctionnement des ports.
L'exploitant s'engage à s'acquitte des taxes et autres impôts que les organes habilités du duché choisiraient d'appliquer au secteur portuaire.


Article 10 : Résiliation immédiate du contrat en cas de faute et de changement de fiscalité

Le Duché peut résilier immédiatement le présent contrat sans aucune indemnité si l'exploitant se rend coupable de vol envers lui ou s’il commet une faute grave qualifiable de haute trahison qui affecte à tel point la confiance dont il a bénéficié que toute poursuite de la collaboration devient impossible.
L'exploitant peut résilier immédiatement le contrat avec bénéfice de l'indemnité prévue à l'article 2 dans le cas où le duché viendrait à modifier la règlementation fiscale du secteur.


Article 11 : Principe intuitu personae

Le présent contrat n'expire nullement en cas de décès ou d’incapacité de l'exploitant représentant des investisseurs . Dans ce cas, un de ses héritiers ou les autres coinvestisseur sont chargés de soumettre le nom de son remplaçant.



Article 12. Responsabilité

L'exploitant répond des conséquences directes de ses manquements graves dans l’exécution de son contrat vis-à-vis du Duché et des tiers.


Article 13 : Confidentialité

Le gérant s’abstiendra de communiquer à des tiers des renseignements concernant les informations stratégiques du Duché.


Article 14 : Invalidité partielle

Si l’une ou plusieurs dispositions du présent contrat sont considérées comme non valables ou déclarées comme telles en exécution d’une loi, d’un règlement ou d’une décision contraignante d’une autorité compétente, cela n’affectera en rien la validité des autres clauses.
Dans ce cas, les dispositions les plus proches de celles convenues entre les parties seront d’application en remplacement des clauses non valables


Article 15 : Des bateaux.

Seuls les investisseurs privés ainsi que le duché d'Orléans peuvent les fabriquer et les vendre.
Ils peuvent les utiliser librement pour commercer et tirer bénéfice de leur commerce privé.


Article 16 : Du Chef de port.

Il est nommé par le Duché d'Orléans et officie avec le Commissaire aux Mines et aux Grands Travaux. Le Duché se réserve le droit de le révoquer à tout moment si une faute est avérée après en avoir averti les différents investisseurs .
Il est choisi en concertation avec les investisseurs dans le but d'assurer la meilleure gestion possible dans l'intérêt commun.


Article 17 : Répartitions des profits :
Ces profits seront répartis proportionnellement aux apports de chaque investisseur. La répartition s’opérera en fin de chaque trimestre civil


Article 18 : Comblement des pertes :

En cas de pertes, les investisseurs devront réinjecter les fonds permettant de revenir à un équilibre financier . Si l’un ou plusieurs d’entre eux ne pouvaient pas suivre , une nouvelle clé de répartition des résultats serait ainsi calculée .


Article 19 : Modifications des apports :

Les apports pourront être modifiés en fin de chaque trimestre . Un avenant sera établi pour tenir compte de la répartition du capital et du droit à chacun dans les résultats du port .


Le présent contrat a été établi en six exemplaires à Orléans, au mois de mars 1458

Pour la famille d'Andéol,
Chadada d'Andéol
sceauchavert.png


Pour la Maison Sorel,
Bourguignon de Sorel
bourguignonvertkr4oc2.png

Islington et Alienor son Epouse

Pour la Famille Riveroy
Joshin Riveroy

Pour la mairie de Blois,
David Taon, dit le grand [David.le.grand]
sinoplexo6xx6.gif

Pour le Duché d'Orléans,
Lexhor d'Amahir,
Duc d'Orléans.
sceauducdorlansvert.png

Chacune des parties déclare avoir reçu un exemplaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Mar 31 Mar 2015 - 23:23

Elisel a écrit:
D'Elisel d’Andéol, Poursuivante d'Orléans,
A Eléïce de Valten di Maggio et d'Astralgan, dicte Phylogène,

Salutations respectueuses,


    Ayant appris le lancement d'une nouvelle session d'examen pour l'entrée au Collège Héraldique de France, je souhaite postuler pour la marche d'Orléans, à la suite de son Altesse Lexhor d'Amahir qui a eu le courage de tenter de me former à l'art complexe de l'héraldique.
    Je me tiens donc à votre disposition afin de répondre au questionnaire adéquat.

Dans l'attente de la suite, que le Très-Haut vous garde.

Faict à Beaune-en-Gâtinais, le trente-et-un de mars mil-quatre-cent-soixante-trois,

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisel
Veuve d'un Cha
Veuve d'un Cha
avatar

Messages : 803
Localisation RR : Blois

MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   Mer 15 Avr 2015 - 19:59

Elisel a écrit:
D'Elisel d’Andéol, Poursuivante d'Orléans,
A Eléïce de Valten di Maggio et d'Astralgan, dicte Phylogène,

Salutations respectueuses,


    Vous trouverez ci-joint les feuillets correspondant aux différentes parties du questionnaire héraldique, session d'avril 1463, y compris les annexes, au nombre de 3.

En vous souhaitant une bonne réception, et une bonne lecture,
Sincèrement.

Faict à Beaune-en-Gâtinais, le quinze d'avril mil-quatre-cent-soixante-trois,


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les courriers d'Elisel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les courriers d'Elisel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Registre des courriers envoyés
» Informations diverses sur Loches
» Vous connaissez le courrier des enfer?
» Courriers Rectrice
» La maison des courriers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Andéol :: Baronnie de Beaune-en-Gâtinais :: Le prieuré :: L'étage :: La bibliothèque-
Sauter vers: